farg

le paradoxe du joueur

malheureusement c'est bien ça....

 

qui plus est , les joueurs d'un certain age ont la sensation de déjà vu avant même d'avoir jouer à un nouveau jeu.

 

je veux dire par là que maintenant il n'y a pas de réelle avancée comme il fut le cas avant , quelques exemples :

starwing : premier jeu full 3D - 1993

Red faction : le premier jeu , me semble-t-il ou l'on peut casser les murs a coup d'explosif , c'etait juste enorme ça a l'epoque - 2001

Max payne : pour son bullet time - 2001

Soldier of fortune : pour le nombre de points vitaux sur le corps des IA et réations en consequence - 2000

Jetset radio ou fear effect (je ne sais pas lequel, ils sont sorti la même année) : premier jeu en cell shading (effet dessins animé comme dans borderland) - 2000

 

 

et j'en oublie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette vidéo est exacte. Mais je pense pas que le jeu vidéo stagne pour autant.

 

Ok, avec le temps la difficulté des jeux a beaucoup baissé. Mais c'est le consommateur qui a poussé les studios à faire comme ça. Entre un très bon jeu, mais punitif au possible, et un autre jeu moyen, mais avec une progression plus rapide, pourquoi le joueur s'emmerderait avec le jeu punitif ? Bon ok, c'est réducteur comme exemple mais il ne faut pas nier que les joueurs sont de petits capricieux aussi :

 

      - quand c'est dur ils râlent

      - quand c'est trop simple ils râlent

      - quand la recette du jeu change trop ils râlent

      - quand elle reste la même ils râlent tout autant

 

Les studios doivent faire avec tout et donc modifier la jouabilité en conséquence pour toucher un maximum de monde, sans en perdre trop.

Et pour l'évolution du jeu, à notre époque il faut la chercher ailleurs. Le renouveau va aller taper de plus en plus dans le technique plutôt que dans les innovations de gameplay. Plutôt que dans créer de nouvelles, on va au contraire essayer de pousser encore plus loin celles que l'on connait.

Y a qu'à voir l'exemple de l'open world. C'était une révolution avec GTA 3, et sur la nouvelle génération ça devient quasiment la norme. Mais les studios la pousse encore plus loin qu'avant, ne serait-ce qu'avec des jeux comme : MGS 5, GTA 5, AC 4, les Elder Scrolls, et surtout Star Citizen !

Edited by Nashyn

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis plus ou moins d'accord avec la vidéo dans un sens où des variables sont exclues de son analyse et qu'elles auraient dû être définies au début de son analyse: Différence entre Difficulté/Complexité, Facilité/Simplicité et les nouvelles formes de rétributions que le jeu peut offrir autre que le plaisir.

J'apprécie son explication mais sa vision est trop manichéenne des jeux vidéo sur la volonté de proposer du plaisir au travers de l'investissement. Ceci est, de nos jours en voie d'extinction, non pas parce qu'il n'y a plus de plaisir, mais parce que ce plaisir n'est pas toujours l'objectif premier de jeux et que ceux-ci développent de nouveaux sentiments...

 

Enfin bref, une vidéo de 5-10min sur ce sujet en prenant d'autres variables et des explications plus abouties sur l'évolution du jeu et de son interprétation, et il aura tout gagné ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les studios doivent arrêter de vouloir plaire à tout le monde afin de toucher financièrement le plus grand public possible. C'est comme vouloir upgrader le plus de skills possibles à moitié au lieu de se spécialiser dans quelques unes, résultat : tu ne sers à rien ^^

Il y a avait plus de jeux d'antan qui ciblaient un public en particulier et c'est ce qui leur a valu de rentrer dans l'histoire du jeu vidéo. De plus, les reprises de ces jeux d'antan mis au goût du jour et ouvertes au grand public s'apparentent souvent à du viol.

Share this post


Link to post
Share on other sites

on vit dans un monde financier; l'argent c'est le but de la vie. tout le monde est prêt à tout pour en avoir un peu plus; personne ne créer de jeux vidéo pour le plaisir le but est toujours de gagner de l'argent

 

quand on crée quelque chose d'original; toute la presse s'écrie:"wow c'est beau, c'est nouveau" mais au final beaucoup moins de gens l'achèteront; si on fait un produit dans la norme les gens seront un peu moins satisfait mais beaucoup plus de gens l'achèteront!!(la twingo) le but n'est pas de maximiser le plaisir mais le profit

Share this post


Link to post
Share on other sites

on vit dans un monde financier; l'argent c'est le but de la vie. tout le monde est prêt à tout pour en avoir un peu plus; personne ne créer de jeux vidéo pour le plaisir le but est toujours de gagner de l'argent

 

quand on crée quelque chose d'original; toute la presse s'écrie:"wow c'est beau, c'est nouveau" mais au final beaucoup moins de gens l'achèteront; si on fait un produit dans la norme les gens seront un peu moins satisfait mais beaucoup plus de gens l'achèteront!!(la twingo) le but n'est pas de maximiser le plaisir mais le profit

 

Détrompes toi, les développeurs travaillent dans le domaine des jeux vidéos parce qu'ils aiment ça.

C'est comme un écrivain qui finit son livre, c'est un projet qui lui tient à coeur. La différence, c'est que l'éditeur du jeu influence son développement en amont.

Comme il FAUT de l'argent pour développer un jeu, il faut être financé dès le départ. Et l'éditeur s'assure que l'investissement revienne rapidement, en prenant peu de risque. D'où le manque d'originalité et l'avortement de la plupart des jeux à gros budget.

 

La tendance est en train de changer gentillement et des gros studios (je pense à ubisoft) prennent example sur le jeu vidéo indépendant et essayent des choses nouvelles. Des développeurs se rebellent contre leurs contraintes et quittent leur gros studio pour travailler en petite équipe, plus indépendante. Il y a une prise de conscience qu'il faut de la créativité, et qu'on bon jeu relève autant de l'artiste que du programmeur. (Pour moi, le game designe c'est de l'art.)

 

 

@Aroween : Oui, c'est comme ça dark souls. C'est pas un jeu aussi difficile que ça, mais c'est une difficulté bien dosée à l'ancienne. Ce qui en fait un jeu beaucoup plus dur que ce dont on a l'habitude depuis quelques années. C'est grand, le level design relève du génie et chaque pas est une victoire. Dans mon top des meilleurs jeux, il est confortablement assis en haut, avec EVE et les jeux Valve.

 

https://i.chzbgr.com/maxW500/8099883520/h8505DC24/

Edited by Bertral

Share this post


Link to post
Share on other sites

[...]La différence, c'est que l'éditeur du jeu influence son développement en amont.[...]

 

Et même pendant, et même la "veille de la release", et même après ...

 

La tendance est en train de changer gentillement et des gros studios (je pense à ubisoft) [...]

Ah bon? je veux bien un exemple :)

Parce que les dernières productions Ubi que je connaisse c'est pourtant que du gros budget

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai rien contre les gros budgets. Là où ça coince, c'est quand ça vient géner la créativité des développeurs.

Quand j'ai cité ubisoft, je pensais surtout à From Dust et au retour à la plate-forme de Rayman. Là, je parcours la liste et je vois Far Cry : Blood Dragon, Ghost Recon, I Am Alive, ...

Je n'ai pas joué à tous, mais d'après ce que j'en ai lu, ce sont des jeux risqués économiquement parlant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne dis pas qu'il n'y a pas de passionné; je dis que d'une manière ou d'une autre tout le monde est rattrapé par le besoin d'argent et qu'en plus un éditeur lui veut un "retour sur investissement financier"

 

ce qui me plait sur SC c'est que les investisseurs (nous) veulent un retour sur investissement plaisir :wub:  et je suis curieux de voir si ça portera de bons fruits :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, j'ai bien aimé la vidéo. La réflexion est très intéressante !

 

Dans tous les cas, c'est les constructeurs de périphérique qui doivent se morfondre... Car il doit y avoir bien moins de "souris, clavier, joystick" cassé ces dernières années que dans les années 2000 :-)

Edited by hexadance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

Présentation

Fondée en 2012 sur planetside2, DEIM est une organisation de joueurs francophones réunis autour de l'idée que l'efficacité dans un jeux peut être atteinte par la cooperation et le travail d’équipe plus que le skill personnel uniquement.

DEIM sur les réseaux